Cordyline terminalis

Cordyline terminales

Le nom vient du grec kordyle, "massue", à cause de la racine épaisse de certaines espèces. Le genre comprend une douzaines d'arbres et d'arbustes à feuilles persistantes, originaires de l'Amérique du Sud tropicale, de la Nouvelle-Zélande tempérée, de l'Australie, de la Polynésie, de la Malaisie et de l'Inde. Les cordylines sont des proches parents des dracaenas et il se produit bien des confusions quand leurs variétés sont nommées.

Les cordylines, avec leurs grandes feuilles aux teintes variées, sont prisés comme plantes d'appartement aussi bien que de serre. Ils sont faciles, et ceux au feuillage vert foncé supportent les coins mal éclairés. Quoiqu'ils puissent atteindre une belle taille, les spécimens proposés sur le marché n'ont généralement guère plus de 50 cm de haut.

Il en existe plusieurs variétés. Cordyline terminalis "Prince Albert", a des feuillages rouge vif et vert foncé qui contrastent magnifiquement au milieu d'autres plantes vertes. Cordyline terminalis "Red Edge", aux coloris semblables, est tout petit, avec des feuilles de 13 cm de long sur 2 cm de large. Ils présentent très bien à trois dans un pot ou dans des plantations mixtes. Les feuilles de Cordyline terminalis "Lord Robertson" sont rouges, crème et vertes. Il devient un peu plus grand que "Prince Albert" mais n'est pas aussi robuste, et ses feuilles se meurtrissent plus facilement. Cordyline rubra congesta est le plus robuste des cordylines ; ses feuilles sont plus étroites et d'un vert foncé.

Bien choisir sa plante à l'achat

A l'achat, il faudra choisir des spécimens aux couleurs franches. Les feuilles ne doivent pas être tachées de brun ni avoir les pointes brunes.

Préférez les sujets qui n'ont pas perdu leurs feuilles du bas.

Conseils et notions à connaître

Conseils pour avoir une belle plante comme celle-ci

Votre plante est malade : que faut-il faire ?