Me connecter | Pas encore inscrit ?

Navigation
Accueil

Encyclopédie

Contribuer

Boîte à outils

Dictionnaire

Chercher un mot :

Conjugueur

Conjuguer un verbe :










Balsamite ou menthe-coq

Plante condimentaire et médicinale, herbacée, haute de 30 cm à 1,20 m, aux tiges dressées, fermes, ramifiées, légèrement velues, aux feuilles simples, finement dentelées, de couleur vert pâle, très odorantes rappelant à la fois l'odeur de la menthe et de la mélisse. Origine : Orient (Inde ou Iran), indigène. Floraison : de juillet à octobre. Fleurs : hermaphrodites de couleur jaune pâle, en capitules. Ne fleurit pas toujours au nord de la Loire.

Cycle végétatif : vivace. Famille : Composées. Noms botaniques : Chrysanthemum balsamita Linné.

Synonymes botaniques : Tanacetum balsamita Bâillon, Pyrethrum balsamita Willdenow, P. balsamita var. tanacetum Boissier, P. tanacetum De Candolle, Balsamita suaveolens Persoon, B. vulgaris Willdenow. Synonymes français : balsamite odorante, beaume-coq, coq des jardins, grande beaume, grande tanaisie, herbe de Sainte Marie, herbe de Saint Pierre, menthe à bouquets, menthe Notre-Dame, tanaisie balsamite, menthe-coq.

Utilisations

Les feuilles fraîches ou séchées aromatisent les salades, les crudités, les potages, les farces, certaines viandes, principalement le mouton.

Les feuilles fraîches pressées calment les piqûres d'insectes.

Les feuilles fraîches s'utilisent en tisane contre les digestions difficiles.

Quelques feuilles dans une armoire parfument le linge.

Le goût de la balsamite est très agréable, il est proche de ceux de la menthe et de la sauge.

Propriétés

Antispasmodiques, carminatives, cicatrisantes, digestives, diurétiques, emménagogues, stomachiques, toniques et vermifuges. Contient une huile essentielle.

Culture

Sols préférés

Toutes les terres fertiles, meubles, profondes, fraîches.

Climat

Tempéré, la balsamite résiste aux froids en hiver.

Exposition

Chaude et ensoleillée.

Multiplication

Par division de touffes, possible par graines.

Par division de touffes : diviser les anciennes touffes en prenant les éclats du pourtour, cette opération de division s'effectue de préférence au printemps (mars-avril) ou à l'automne ; l'écartement à respecter entre les plantes est de 80 cm en tous sens.

Souvent cultivée en bordures : une ou deux touffes suffisent pour une famille. Par semis : semer au printemps, en pépinière. Repiquer courant juillet à 80 cm en tous sens. Ce mode de multiplication est peu utilisé, car il est pratiquement impossible de se procurer des graines. De plus, celles-ci n'arrivent pas à maturité ou très rarement.

Facteurs lunaires

Sans importance.

Rotation

Il est conseillé de renouveler les plantations tous les 3 à 4 ans, il est préférable d'appliquer une période de 3 à 4 années avant de les faire revenir au même endroit. La classer parmi les plantes exigeantes à cause de sa longue durée à la même place.

Fumures, fertilisations

Normales.

Fertilisations foliaires

Pas nécessaires.

Soins

Binages, sarclages et arrosages.

Graines

Porte-graines

Laisser monter la plante, la tuteurer. Récolter les capitules à maturité, quand ils brunissent, les faire sécher à l'ombre, égrener et ensacher.

Intervalle entre le semis et le début de la récolte

1 an environ, 3 à 4 mois pour une plante issue d'une division de touffe.

Récolte et conservation

Cueillir lors des besoins les feuilles nécessaires. Pour la conservation : récolter les feuilles si possible avant la floraison, les étaler sur un grillage, à l'ombre (il faut qu'elles sèchent le plus rapidement possible). Quand elles sont sèches, les broyer et les conserver dans des boîtes hermétiques, à l'abri de l'humidité et de la lumière.

Noms étrangers

Anglais : costmary chrysanthemum, alecost, garden-baLsam. Allemand : Marienblatt, minzenartiger Rainfarn, garten Rainfarn, Frauen-blatt. Espagnol : tanaceto. Italien : balsamita, erba-costa, erba di St Pietro, erba son Maria erba amara, tanaceto balsamino. Néerlandais : tuinbalsem, balsemwormkruid.

Bibliographie