Fiche métier : gestionnaire en hôtellerie

Le gestionnaire en hôtellerie (ou manager) est l’équivalent d’un directeur d’hôtel. Il exerce ses fonctions dans un établissement franchisé (Ibis, Campanile, Hilton) sous contrôle d’une direction générale ou dans un établissement indépendant de taille plus ou moins importante.

Dans un grand hôtel de luxe, le directeur ou le gérant sont de véritables chefs d’entreprise de très haut niveau.

Objectifs et responsabilités

Le gérant d'hôtel a pour objectif de maintenir ou d'augmenter le chiffre d’affaires de son établissement. Il cherche à attirer une clientèle toujours plus nombreuse. La fonction commerciale marketing est très importante dans le métier de directeur ou de gérant d’hôtel.

Celui-ci présente et vend son établissement en participant à des salons professionnels, auprès d’agences de voyages, d’entreprises, de collectivités locales, de tours opérateurs, pour diversifier sa clientèle. Pour atteindre un taux de remplissage maximum en toutes saisons, il peut également décider de pratiquer des tarifs plus bas à certaines périodes de l’année.

Activités

Au quotidien, il veille à la satisfaction du client. Confort, accueil, qualité des services, tout est mis en œuvre pour fidéliser celui-ci. Le sens du contact est primordial. Il est seul à assurer la gestion de son hôtel s’il s’agit d’un petit établissement ou est secondé par une équipe plus ou moins développée : responsable administratif, comptable, économe, concierge, personnel des étages, de l’entretien, de la réception-accueil, si l’hôtel est important.

Le gérant recrute, encadre et forme le personnel de l’établissement, s’occupe des affaires courantes ou plus exceptionnelles (faire ravaler une façade par exemple). Les horaires sont irréguliers. Les fins de semaine et les périodes de vacances sont pour lui des périodes d’activité souvent plus intenses. Le gestionnaire en hôtellerie intervient dans le bon fonctionnement d'un service d'hôtellerie ou de restauration.

Il gère également l'achat, le stockage des marchandises, ainsi que la définition des postes de travail.

Compétences et qualités nécessaires

Le gestionnaire hôtelier doit savoir maîtriser les méthodes commerciales, le marketing, la gestion financière, et l'aménagement d'hôtels et d’infrastructures touristiques d’hébergement. Il est très souvent amené à parler des langues étrangères : l'emploi courant de l'anglais et du français, qui sont les deux langues de base de l'hôtellerie. Dans ce métier, l'anglais représente la langue véhiculaire, 50% du langage hôtelier est en anglais. Mais d’autres langues connus comme l’espagnol et l’allemand sont recommandables.

La clientèle est cosmopolite et il faut être en mesure de converser, grâce donc aux langues mais aussi grâce au sens de l’accueil, dans lequel il faut exceller si l’on veut donner une image de marque à l’établissement. Il faut de la souplesse, c'est-à-dire savoir s'adapter au changement, mais aussi avoir une excellente santé, le sens des contacts humains, de la rigueur dans la gestion et pouvoir être disponible.

Conditions de travail

Le milieu de travail est varié, et les déplacements internes nombreux. Le gestionnaire doit en effet tout observer, veiller à l’état impeccable de son établissement et au bon fonctionnement des équipements.

Il passe régulièrement en revue l’ensemble de son personnel, va de services en services et doit ainsi gérer une multitude de choses indispensables à la bonne marche de son hôtel et obtenir en fin de compte la satisfaction de ses clients.

Ces tâches sont les mêmes autant en hôtellerie, que dans des centres de vacance, des résidences hôtelières, des villages de vacance etc.

Parcours personnel

Il faut, pour être gestionnaire d’un hôtel, posséder un graduat en gestion hôtelière ou diplôme équivalent que l’on peut obtenir dans une université belge telle que l’UCL, qui propose une excellente formation agrémentée de nombreux stages (2 mois obligatoires par an). La formation dure 3 ans. Une formation poussée en également faisable à l’institut supérieur européen Charles Peguy, ou la formation s’effectue en 3 ans dont 1 année de stage répartie dans les trois années (4 mois obligatoires par an).

Pour vous voir confié la gestion de tout un établissement, ou occuper le poste principal d’une équipe de gestion, une expérience dans plusieurs hôtels est requise, et il faut y avoir occupé les principaux postes (front office, administration, comptabilité, service divers...) pour y être à l’aise.

Evolutions de carrière

Avec de l’expérience et de bons résultats, on peut prétendre à la gestion d’hôtels plus importants. Un gérant d’hôtel peut aussi diriger des centres de vacances ou des résidences de tourisme. Quelques débouchés courants:

Rémunération

Les revenus d’un gérant ou directeur d’hôtel varient en fonction de l’établissement qu’il dirige. Il perçoit en général un fixe et des primes ou un intéressement au chiffre d’affaires.

S’il en est propriétaire, il possède le capital et s’en sert à son gré.

Bibliographie

Ouvrages consultés :

Sites internet consultés :