Galanthus

(Redirigé depuis Le perce neige (Galanthus nivalis))

Perce-neige (Galanthus nivalis)

Le perce-neige, qui appartient à la famille des amarylliacées (Amaryllidaceae), ouvre le bal des précoces printanières et fait partie des bulbes les plus appréciés depuis très longtemps.

Ces dernières années s'est développé une véritable "galanthomanie", et il existe des fêtes et des expositions au cours desquelles sont présentés des espèces et des hybrides que l'on ne rencontre pas habituellement.

Espèces et variétés

La variété commune est représentée par notre perce-neige local (Galanthus nivalis) et sa voisine un peu plus grande en tous points, surtout présente en Europe du sud (Galanthus elwesii). Parmi les petits perce-neiges, les variétés "Flore Pleno" (fleur simple, d'un blanc pur) et "Viridi-Apice" (blanc avec une petite touche verte à la pointe des tépales) sont souvent demandées.

La nouvelle vague des perce-neiges a mis en avant d'autres variétés et espèces, comme le Galanthus woronowii à feuilles droites, le Galanthus reginae-olgae qui fleurit en automne ou des cultivars à ovaire jaune au lieu d'être vert (par ex.: "Wendy's Gold").

Cultivation

Plantation

La plantation se fait en automne, de préférence dès septembre. Étant donné que les petits oignons sèchent très vite et ne poussent plus après cela, il faut les planter très rapidement, dans un terreau frais, humide, à une profondeur comprise entre 5 à 8 cm.

Entretien

Pendant la croissance, le perce-neige appréciera tout particulièrement de recevoir un peu d'eau lors des périodes de sécheresse. Pendant la phase de repos, il supporte très bien un été sec. Il pousse mieux en plate-bande que sous les arbustes où le sol est trop desséché.

A part cela, vous n'avez pas besoin de le fertiliser, laisser-le pousser librement. Ne tondre les pelouses peuplées de perce-neiges qu'après le jaunissement complet des feuilles.

Ravageurs et maladies

Vous devrez faire très attention à la mouche du narcisse et aux escargots.

Et vous serez particulièrement vigilant à la pourriture grise (botrytis).

Multiplication

Les perce-neiges se reproduisent par leurs semis et leurs oignons et forment rapidement de larges nappes. Vous pouvez diviser les oignons au printemps avant la flétrissure des feuilles et il faudra les replanter aussitôt.

Cette méthode de multiplication dite "en vert", qui consiste à planter pendant ou tout de suite après la floraison, figure parmi les plus efficaces.

Sociabilité

Les perce-neiges s'allient admirablement avec les crocus, les anémones et les hellébores d'hiver pour annoncer l'arrivée du printemps.

Conseils et informations pratiques à connaître

Floraison : les perces-neiges fleurissent de février à mars, parfois vous pouvez voir les fleurs dès la fin janvier.

Couleurs des fleurs : les fleurs sont dans la majeur partie blanches avec des stries vertes. Vous pourrez toutefois en apercevoir peut-être de couleur jaunes.

Hauteur : selon les variétés, vos plantes peuvent faire entre 10 à 20 cm.

Croissance : le perce-neige aura atteint sa pleine croissance lorsque son port sera droit voire surplombant. Ses feuilles auront la forme d'aviron.

Emplacement : le perce-neige aime aussi bien les endroits ensoleillés que ceux mi-ombragés. Il lui faut un sol bien drainé, riche en matières nutritives, frais et surtout qui ne dessèche pas trop en été.

Utilisation : les perces-neiges feront un bel effet si vous les cultivez en groupe dans des massifs. La blancheur de ses feuilles ressortira si vous les cultivez à la base ou devant des arbustes.

Distance de plantation : 10 à 15 cm selon la hauteur de la plante.

Attention: toutes les parties de la plante sont légèrement toxiques et plus particulièrement les oignons.

Gracieux et modeste, le perce-neige annonce le début du printemps