Me connecter | Pas encore inscrit ?

Navigation
Accueil

Encyclopédie

Contribuer

Boîte à outils

Dictionnaire

Chercher un mot :

Conjugueur

Conjuguer un verbe :










Les soins d'un chat malade

Les chats ne sont pas des patients faciles, mais beaucoup d'affection et des soins attentifs hâteront la guérison. Si par malchance vous vous trouvez en pré­sence d'un animal gravement atteint, votre vétérinaire sera à même de vous aider, de vous conseiller et de compléter ces règles simples.

Adapter sa couche

Si le chat est très malade ou gravement blessé, vous lui rendrez plus facile cette période péni­ble de son existence et vous vous simplifierez la vie, si vous l'isolez dans un endroit propre et tranquille. L'idéal est un emplacement à l'écart du va-et- vient de la maison, mais d'où l'animal pe voir tous les membres de la famille. Cet endroit doit être chaud, aéré, mais à l'abri des courants d'air et facile à nettoyer. Vous pouvez le tapisser avec des journaux.

Le lit peut être une couverture lavable ou bien une boîte remplie de linges propres. Dis­posez sur une petite table et à portée de la main les médicaments et les instruments néces­saires (sans oublier bien entendu de les enfer­mer si vous avez des enfants).

Comment prendre son pouls?

Recherchez l'artère fémorale qui descend le long de la face intérieure de la cuisse. Dès que vous sentez le pouls, comptez les battements pendant quinze secondes et multipliez ce chif­fre par quatre. Un pouls normal bat entre 100 et 130 fois par minute.

Comment prendre sa température ?

Utilisez toujours un thermomètre rectal. Secouez-le et enduisez l'extrémité avec de la vaseline. Placez le chat sur une table et coincez-le dans votre bras replié. Saisissez sa queue et enfoncez le thermomètre d'environ 2,5 cm dans le rectum. Attendez trois minutes avant de lire la température. La température normale d'un chat adulte varie entre 38°2 et 38"8. Elle est souvent plus basse le matin et plus élevée le soir. La température des chatons est légèrement plus haute.

Comment lui donner ses médicaments ?

Le moyen le plus facile d'administrer des médi­caments liquides consiste à utiliser une serin­gue (sans aiguille), mais une simple petite cuiller peut suffire. Tant que vous n'en aurez pas pris l'habitude, faites-vous aider. Posez l'animal sur une table, tête levée. Soulevez la lèvre au coin de la bouche et versez le liquide dans l'interstice. Maintenez la bouche fermée jusqu'à ce qu'il ait avalé.

Il existe différentes tactiques pour faire pren­dre une pilule à un chat. Avant de vous inquié­ter, voyez d'abord s'il ne l'accepte pas sans problème ou dans sa nourriture. Sinon, enveloppez-le dans une serviette et posez-le sur vos genoux. Placez votre pouce et votre index de part et d'autre de sa bouche, à chaque coin. Pressez doucement en tirant légèrement la tête vers l'arrière. Dès que la bouche s'ouvre, projetez la pilule le plus loin possible. Mainte­nez la bouche fermée et caressez la gorge de votre chat jusqu'à ce qu'il ait avalé. Vous pouvez aussi frotter ses lèvres avec un doigt humide ou encore lui souffler brusquement dans le visage, ces procédés provoquent géné­ralement la déglutition.

Comment le nourrir?

Il vous faudra sans doute beaucoup le cajoler si vous voulez qu'il mange. C'est indispensable à sa guérison. Essayez de stimuler son appétit en lui offrant ce qu'il préfère. Il se peut qu'il ne sup­porte pas les aliments solides ; dans ce cas vous lui ferez absorber du liquide pendant quelques jours.

S'il lui est impossible de s'alimenter seul, vous utiliserez la même technique que pour lui faire avaler des médicaments. Placez les ali­ments solides directement sur la langue.Un régime à base de féculents (riz cuit, pâtes) limitera la diarrhée.

Soins particuliers pour un chat invalide

Un chat qui est dans l'incapacité de se mouvoir exige des soins spéciaux. Puisqu'il ne peut se rendre à son bac, couchez-le sur une couver­ture lavable ou des linges que vous sacrifierez à cet usage. Ce lit devra être changé dès qu'il sera souillé. Faites pour lui ce dont il est provisoirement incapable. Lavez sa robe aux endroits souillés avec de l'eau chaude savonneuse et, si cela est nécessaire, démêlez ses poils des nœuds qui ont pu se former.

Plusieurs fois par jour, changez-le de position. Si vous constatez qu'il est constipé, et si votre vétérinaire interdit l'emploi de laxatifs, il vous faudra sans doute lui administrer un lavement.

Comment administrer un lavement à un chat?

Administrer un lavement est une chose peu plaisante que beaucoup de personnes préfè­rent laisser au vétérinaire. Voici cependant un exemple de marche à suivre : Un chat normalement actif résistera sans doute violemment. Vous aurez besoin d'aide si vous manquez d'expérience. Procédez à l'opération dans un lavabo ou dans la baignoire. Utilisez un appareil normal avec un petit embout (ou bien une seringue en caoutchouc pour les chatons) et une solution d'eau savonneuse.

Remplissez l'appareil et enduisez l'embout de vaseline (attention à ne pas obstruer les trous). Laissez couler quelques gouttes de solution pour chasser les bulles d'air. Tenez l'appareil à quelques centimètres au-dessus de l'animal. Injectez peu de solution à la fois ; si l'animal semble gêné cela signifie que son colon est rempli. Laissez la solution agir quelques minutes. Otez l'embout, le lavement et les excréments seront alors expulsés.

Le collier élisabéthain

Vous fabriquerez ce collier dans un cercle de carton de 25 à 30 cm de diamètre. Découpez au centre un trou suffisamment large pour per­mettre le passage de la tête du chat. Ce pro­cédé très efficace empêche l'animal de lécher ses blessures et d'arracher ses bandages. Vous pouvez rembourrer l'intérieur qui se trouve en contact avec le cou.

Comment soigner un chat âgé?

On considère un peu arbitrairement qu'un chat est "vieux" dès qu'il a atteint sa neuvième année. En réalité, la plupart d'entre eux vivent de dix à quinze ans ; certains auraient même atteint le double de cet âge battant ainsi le record de longévité chez les animaux domestiques. La vieillesse chez le chat est ce qu'elle est chez l'homme : tout est affaire d'individu. Cer­tains vieux chats débordent d'énergie alors que d'autres, encore relativement jeunes, ressem­blent déjà à des vieillards.

En tout premier lieu, essayez de lui offrir un foyer calme et tranquille, un lit douillet et un régime équilibré. Surveillez tout particulière­ment son alimentation: à son âge, il prend moins d'exercice et l'obésité le menace. Il est également sujet aux troubles dentaires, à la constipation et à des maladies comme la néphrite ou le diabète qui exigent un régime spécial. Brossez-le régulièrement, il ne s'en sentira que mieux. Cela préviendra les parasites qui l'affaibliraient, et il paraîtra plus jeune et en meilleure santé. Comme les personnes âgées, les vieux chats souffrent d'arthrite, de cataracte et de surdité. L'otite (qui est une inflammation de l'oreille interne) et la néphrite (qui est une inflammation du rein) sont courantes. La dropsie, le diabète, les affections du pancréas et la métrite (inflam­mation de l'utérus) ne sont pas rares. Enfin, il arrive parfois qu'ils soient atteints de tumeurs ou du cancer.

Le comportement du chat âgé se modifie presque inévitablement. Il devient casanier et supporte mal qu'on le dérange. Il devient sou­vent plus sensible aux changements de tempé­rature. Enfin, il éprouve parfois de la jalousie vis-à-vis des enfants ou des autres animaux de la maison. A ce moment de sa vie plus qu'à tout autre, votre vieux compagnon a besoin de toute votre attention et de toute votre tendresse. S'il est très malade ou bien s'il souffre beau­coup, peut-être devez-vous prendre la déci­sion de le faire endormir pour toujours. Ce mot convient parfaitement ; votre vétérinaire lui injectera une forte dose d'anesthésique et l'ani­mal sombrera dans le sommeil pour ne plus se réveiller, ce qui est une manière douce et paisi­ble de quitter ce monde.

Dans la plupart des cas, vous ne pourrez enterrer votre chat à proximité de chez vous. Votre vétérinaire peut vous indiquer la marche à suivre pour le faire incinérer ou enterrer dans un cimetière réservé aux animaux. Vous pou­vez aussi vous adresser à une société de protection qui vous donnera tous les renseignements nécessaires.