Me connecter | Pas encore inscrit ?

Navigation
Accueil

Encyclopédie

Contribuer

Boîte à outils

Dictionnaire

Chercher un mot :

Conjugueur

Conjuguer un verbe :










Remèdes homéopathiques : la ménopause

Les troubles de la ménopause peuvent nécessiter un traitement de terrain qui sera défini à l'issue de la consultation avec le médecin homéopathe.

La ménopause survient chez la femme entre 40 et 55 ans. Elle correspond à l'arrêt de la fonction de reproduction et est confirmée lors de l'interruption définitive des règles. Elle se déroule en 2 étapes : la préménopause, qui dure de plusieurs mois à plusieurs années et se caractérise par des cycles menstruels irréguliers, et la ménopause, définie par l'arrêt des règles. Elle provoque une série de troubles dus à la baisse du taux d'œstrogènes : bouffées de chaleur, vertiges, maux de tête, bourdonnements d'oreille, oppression respiratoire, troubles de l'humeur, hypertension artérielle et problèmes osseux (ostéoporose).

Le rôle du médecin homéopathe consiste à déterminer le terrain de la patiente pour pratiquer un traitement de fond tenant compte de son état de santé global, en vue de limiter les troubles causés par la ménopause.

Rétracter -

Sommaire
  1. Les troubles des règles
    1. Les principaux remèdes
    2. Posologie
  2. Les bouffées de chaleur
    1. Les principaux remèdes
    2. Posologie
  3. Les principaux remèdes de terrain
    1. La ménopause "chaude" :
    2. La ménopause "froide" :
    3. La ménopause angoissée :
  4. L'ostéoporose

Les troubles des règles

Glonoinum

Les règles deviennent irrégulières avant de s'interrompre définitivement. Il convient en cas de règles prolongées ou trop irrégulières de demander l'avis d'un médecin.

Les principaux remèdes

Sabina 5 CH : règles en avance, abondantes, prolongées, caillots de sang rouge, flot augmenté par le moindre mouvement, violentes douleurs du sacrum au pubis.

Secale comutum 5 CH : règles longues, sang noir, flot augmenté par le moindre mouvement. China 5 CH : sang noir, faiblesses physique et psychique, baisse de tension, divers troubles de la vue.

Posologie

3 granules 4 fois par jour. Cessez dès amélioration. Reprenez en cas de rechute. Consultez un médecin en cas de persistance des troubles plus de 24 heures.

Les bouffées de chaleur

Elles se caractérisent par une sensation de chaleur au niveau du visage, du cou et des extrémités, accompagnée de sueurs. Elles peuvent survenir à plusieurs reprises au cours de la journée ou de la nuit.

Les principaux remèdes

Ethinyl-œstradiol 5 CH et Propionate de testostérone 5 CH : dans tous les cas, à raison de 3 granules matin et soir.

Belladonna 5 CH : apparition et disparition brutales de sueurs au moment des troubles.

Glonoinum 5 CH : troubles accompagnés d'une sensation de battements au niveau du cou et du visage.

Amyl nitrosum 5 CH : troubles associés à des palpitations, à de l'anxiété et à une sensation d'oppression.

Posologie

3 granules tous les quarts d'heure. Cessez dès l'amélioration. Consultez en cas de persistance des troubles plus de 24 heures.

Les principaux remèdes de terrain

La ménopause "chaude" :

Lachesis muta : Médicament de la ménopause par excellence, Lachesis muta convient aux femmes volubiles, anxieuses, susceptibles, acceptant mal l'interruption de leurs règles, et ayant peur d'être abandonnées. Elles souffrent de fortes bouffées de chaleur ascendantes, avec transpiration et tachycardie, de migraines, surtout du côté gauche. Elles éprouvent une sensation d'étouffement la nuit et sont fatiguées au réveil ; elles ne supportent pas la chaleur, le soleil et les boissons chaudes et réclament de l'air malgré leur frilosité. Elles ne supportent pas les vêtements trop serrés, surtout au niveau du col.

La ménopause "froide" :

Se fia : Ce traitement concerne les femmes irritables, indifférentes à leur entourage et éprouvant un besoin de solitude, mal assumé en raison de leur fort sens du devoir. Frileuses, elles sont sujettes aux rhinites et aux conjonctivites allergiques. Elles refusent les rapports sexuels, se plaignent de sécheresse vaginale, de cystites récidivantes, d'une pesanteur au niveau du bas-ventre, et sont enclines à l'herpès vaginal. Elles souffrent de bouffées de chaleur très fatigantes accompagnées d'une sensation de perte de connaissance, avec sueurs froides.

La ménopause angoissée :

Calcarea carbonica : Le remède est prescrit aux femmes lentes, méthodiques et organisées. Elles se plaignent d'une prise de poids, de maux de dos et de douleurs articulaires avec gonflement et varices. Elles transpirent beaucoup du visage et sont sujettes aux mycoses vaginales ainsi qu'à la constipation. Phobiques, elles ont des crises d'angoisse, ont peur de perdre la mémoire et souffrent de bourdonnements d'oreille. Elles ne supportent pas le froid. Leurs symptômes sont aggravés par le surmenage.

Posologie. Elle est définie par le médecin homéopathe.

L'ostéoporose

Au moment de la ménopause, les os perdent leur calcium plus rapidement, au cours des 3 ou 4 premières années. Une fragilité osseuse (ostéoporose) peut se développer en 10 ou 15 ans. L'homéopathie considère que certains terrains (types constitutionnels) sont tout particulièrement prédisposés à l'ostéoporose. Le choix d'un traitement déterminé en fonction de la constitution de la patiente permet, en rééquilibrant le terrain, d'agir préventivement et de diminuer partiellement les risques de développement de cette maladie.

Bibliographie

Vous voulez en savoir plus sur votre santé, n'hésitez pas à consulter ces ouvrages :